Atelier Rural de Flobecq

Maître d'ouvrage : Commune de Flobecq

Date de conception : 2006

Adresse : Place de la Station à 7880 Flobecq

Atelier Rural de Flobecq

Prolongeant la Place de la Station, le terrain est partiellement occupé par une ancienne «forge » ou atelier et à près de 100 mètres au Sud-Ouest, par les anciens hangars du vicinal. Ces volumes ont l’un et l’autre des profils caractéristiques propres à la typologie d’usage à l’époque pour les infrastructures ferroviaires. Il est essentiel de noter que ces implantations représentent un témoignage important à Flobecq d’une intense activité développée autour de ce carrefour ferroviaire. La place de la Station était en effet, de la fin du 19ème siècle aux années 50 le lieu d’échanges et d’activité de l’entité. Les nombreuses et importantes installations réaffectées et toujours en place illustrent un versant important de Flobecq fort heureusement protégé jusqu’à ce jour. Depuis la fermeture du Vicinal en 1956, le site a perdu son attractivité et mis à part un dépôt de matériaux ainsi que l’occupation par les services techniques communaux, aucune autre activité n’est venue remplacer l’intense activité d’antan.

Préserver la perspective vers les anciennes installations constitue un enjeu important. En effet, ces bâtiments caractérisent le site et représentent un ancrage historique. Aussi le principe d’installer de nouvelles activités sur ce terrain en leur faisant écho participe à une juste requalification de cet espace en tant que pôle d’activité à Flobecq.

Implantation


L’implantation proposée rencontre 4 objectifs :

  1. Préserver au mieux la perspective vers les bâtiments existants de manière à garder l’identité de ce lieu particulier. Le principe d’organiser la voie de distribution derrière la « forge » crée un axe dont le fond de perspective est le double pignon caractéristique des hangars des vicinaux. Le feuillet des implantations comparées illustre clairement l’intérêt pour la perspective de dégager une percée en se collant à la limite mitoyenne Nord-Est. Le décrochement des volumes ouvre l’angle de vue au maximum en focalisant au mieux vers les pignons du hangar.
  2. Faire participer la nouvelle implantation dans sa partie accueil, bureaux, ou exposition à la vie de la Place qui sera nouvellement conditionnée. Est-il nécessaire, en effet d’insister sur l’intérêt de former un front accueillant à cette Place qui dans le cas contraire risque de se diluer sans limites lisibles.
  3. Au-delà de l’effet d’écran qualitatif, l’implantation proposée permet également de dégager une importante surface au Sud-Ouest pour le stockage de matériaux d’outillages et autres dépôts totalement à l’abri des regards à partir de l’espace public. 
  4. Anticiper sur le développement futur du site : l’implantation permet en effet une occupation construite du terrain voisin qui en s’accolant à la nouvelle construction peut comme le décrit le « principe directeur d’implantation » renforcer encore le parti ici développé.

Le principe de circulation est simple et se compose d’un seul axe de distribution qui longe la forge et qui dans l’axe du Hangar distribue sur la gauche : l’aire d’accueil des ateliers, un parking pouvant être réservé au personnel, enfin le dégagement distribuant les grandes portes de garage. Notons qu’en fonction de l’implantation proposée, le parking réaménagé dans le cadre de la Place est idéalement positionné pour servir aux visiteurs. Cette solution permet de gérer clairement les possibilités d’accès sur l’intérieur du site, et donc d’en améliorer la sécurité.


Parti architectural


Dans un même esprit de renforcement de l’identité du lieu, l’expression architecturale fait clairement écho aux bâtiments existants. En proposant deux volumes à double-versants de toiture décrochés l’un par rapport à l’autre, le rappel est évident et naturel. Nous sommes en effet, en présence d’un site préservé qui mérite cette attention particulière. L’ancrage rural de Flobecq s’accommoderait mal d’une expression sans aucun rapport typologique au lieu. Le but dans cette démarche est bien à la première lecture de « reconstituer » un ensemble cohérent. Aussi, l’intervention se veut intemporelle et jouant la carte de la continuité plutôt que la rupture.

L’expression des façades côté Place est totalement ouverte. La composition contemporaine est marquée par un rythme vertical du mur rideau en contraste avec l’horizontalité d’un premier plan formé par la structure pare-soleil. Les parements se composent de bois ( mélèze traité en autoclave ) sur un soubassement en béton lisse. La couverture sera métallique de couleur gris mat. Ce choix des matériaux est motivé d’une part pour souligner le caractère léger de la construction, d’autre part afin de trouver un juste contraste avec les parements en briques forts présents sur le site. Enfin, cette proposition rencontre les préoccupations relatives au développement durable qui nous tient particulièrement à cœur au parc naturel des collines.

Au niveau de l’organisation en plan, l’implantation de l’ensemble des sanitaires permet d’envisager deux possibilités d’utilisation de l’ensemble de la surface. Dans le cas d’une seule entreprise, une partie des sanitaires peut être réservée aux bureaux et à l’accueil, l’autre partie pouvant servir exclusivement à l’atelier. Dans le cas du partage de l’ensemble en deux entités, sans changement de plan, chaque partie peut accéder à son bloc sanitaires spécifique. Au niveau de l’étage aménageable, la réalisation des trémies d’escalier permet d’envisager toutes les possibilités d’affectations ( stockage sur l’ensemble ou partie ou bureaux sur l’ensemble ou partie ).

Le projet représente une structure qui allie l’acier et le bois de manière à associer selon les performances spécifiques de ces matériaux : économie de matière, économie de main d’œuvre et esthétique. Sur ce dernier point, une attention particulière est nécessaire. En effet, si le parti paraît simple, c’est bien la qualité des détails de structure qui qualifie l’ensemble d’autant que l’ouverture des façades et l’unicité du volume mettent en relief les qualités de la structure. En contraste avec le grand volume ouvert les zones d’accueil seront traitées comme des boîtes pouvant être facilement isolées de l’entre-deux accessible au public. L’ouverture totale de cet espace permet de créer une ambiance particulière où l’environnement direct et bien entendu les bâtiments existants prendront un relief très spécifique. En conséquence, nous pensons que ce parti constitue un véritable catalyseur pour la vie et la réaffectation de l’ensemble du site .

 


Un site développé par Easy-Concept login